Clélia

Be fearless in the pursuit of what sets your soul on fire

C'est le métier de coach sportif qui m'a choisi. A l'époque, je travaillais en communication depuis 6 ans, et le fitness n'était qu'un hobby. Pour rendre les articles de mon blog (My Training Diary) plus complets et plus précis, j'ai décidé d'entamer une formation au métier de coach sportif en Belgique, en parallèle de mon CDI, mais sans jamais penser que je finirai par me reconvertir. Après un an d'allers-retours en Thalys, de nombreuses sessions de révisions le soir et les week-ends, et un stage effectué le matin avant d'aller travailler, j'ai fini par me rendre à l'évidence ! Le métier de coach sportif est passionnant pour la richesse illimitée des connaissances et compétences à acquérir pour devenir un meilleur coach, mais aussi pour sa dimension humaine. Ce métier nous permet d'aider les gens à être en meilleure santé, à se sentir mieux physiquement et mentalement. C'est un pouvoir incroyable de pouvoir changer la vie des gens autour de soi. C'est ce qui me permet de m'épanouir autant dans ce métier. Le sport est arrivé assez tard dans ma vie. Petite, j'ai mis du temps à trouver mon sport. Après des tentatives en danse, équitation, tennis... c'est finalement vers le basketball que je me suis tournée à l'âge de 13 ans. Cela m'a métamorphosée : en une année, j'ai perdu mes 15 kg en trop et mis de côté une partie de ma timidité. Puis, je me sus mise au fitness à l'âge de 21 ans et c'est devenu une routine qui structure ma vie et me donne un équilibre mental et physique au quotidien. Ce que je veux transmettre dans mes cours, c'est d'abord de la bienveillance : prouver que tout le monde est le bienvenu, que tout le monde peut le faire, d'où l'importance de toujours proposer des options. Une énergie positive aussi, je veux que chaque personne qui sorte de mon cours se sente mieux, croît en elle, et se dise qu'elle PEUT LE FAIRE (sur le tapis et dans sa vie de tous les jours). Et enfin : la passion. Celle qui a inspiré ma reconversion et celle qui me donne de l'énergie au quotidien. Ma personal touch ? Beaucoup parlent de ma pédagogie, de ma capacité à transmettre et à expliquer avec des mots qui parlent à tous. Et de mon "obsession" pour la qualité du mouvement. "Crois en tes rêves". À quoi bon vivre si on ne cherche pas à atteindre ce qui nous fait rêver, ce qui nous rend vraiment heureux ? Je crois aussi qu'il n'y a pas de rêve sans travail, et que derrière toute réussite se cachent de nombreuses heures de travail, de doutes et de sacrifices. Mes passions : le sport bien sûr, mais aussi les voyages et la musique.